~Dragonheart University~

Bienvenue sur Dragonheart University ! Apprenez à contrôler vos pouvoirs dans une université unique en son genre !
 
Le début du forumAccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alors c'est là... Waaa...

Aller en bas 
AuteurMessage
Samarcanda O'Faolain
Élève Delta - Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Réputation : 4
Points : 32
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Alors c'est là... Waaa...   Dim 22 Mar - 2:45

[Allez, j'me lance ! J'espère ne pas avoir trop fait d'erreur T-T]

Papi-Mamie... Même s'ils n'étaient pas en possession de la poule aux oeufs d'or, ils étaient quand même très utiles quand on n'avait pas un sou en poche et qu'on avait besoin de moyens pour financer son voyage. C'est ainsi que Samarcanda était allée leur réclamer un peu de monnaie, jouant son numéro de petite fille aux allumettes moderne à la mère endettée. Il n'était pas dur de leur soutirer de l'argent, la plupart du temps, ils étaient en train de fumer et complètement à la masse, mais la rouquine était une jeune fille honnête et leur avait demandé à plusieurs reprises s'ils étaient sûrs de bien vouloir lui confier une telle somme, sachant qu'ils n'avaient que leur retraite comme revenu. Quoi qu'il en soit, entre ça et la récolte d'argent dans le métro - chapeau par terre, soufflant dans la flûte - elle avait pu ramasser tout juste de quoi se payer son aller-retour pour une école. Elle l'avait bien choisie, ce serait celle-la. Celle qui était isolée, dans un cadre confortable... Que ce soit dans son lit la veille de son départ ou sur le pont du bateau à regarder l'océan, elle en rêvait.

*De toute façon, il ne s'agit que d'une visite... Il faut que je prenne tous les détails et les frais d'inscription. Il faut aussi que je leur prouve que j'ai les capacités pour entrer dans une école de surdoués. Je suis intelligente ! J'ai les meilleures notes du collège !*

Puis elle soupirait. Si elle avait pu imaginer avant qu'elle serait à présent dans ces personnes qui faisaient tout pour entrer dans telle ou telle école, elle se serait sans doute empêchée de devenir comme ça. Mais elle ne le faisait pas pour la gloire de sa famille ou pour être supérieure aux autres, tout ce qu'elle voulait, c'était aider sa mère Roxanne à se décharger d'un peu de responsabilité. Et elle en était un gros, de soucis ! Evidemment, sa raison lui disait que ce n'était pas sa faute, mais son coeur cherchait à la culpabiliser encore et encore... Puis elle voyait leurs visages effrayés... "Cesse de te tourmenter avec ça, Sama !" c'était bien sûr sa mère Beth qui lui aurait dit ça si elle avait été présente. Au fond d'elle et malgré tout ce qu'elle pouvait dire, la rouquine était un peu triste de partir toute seule pour un si long voyage. Oh ce n'était pas qu'elle avait peur de l'inconnu, au contraire ! Ses mères lui avait bien transmis leur goût pour l'aventure... Non, c'était qu'elle avait la désagréable impression que tout le monde l'avait lâchée depuis longtemps et elle le ressentait d'autant plus à cet instant présent.

*Alors c'est là. C'est.... grand... chic... c'est... pas mon collège !*

Un pied posé sur le sol de la Dragonheart University que Sama ne remarqua pas, puisqu'elle avait le nez en l'air. Elle regardait le bâtiment qui semblait sorti tout droit d'un de ses romans de science-fiction et se demanda soudain ce qu'elle était venue faire là. La sensation de ne pas être à sa place l'envahissait au fur et à mesure qu'elle osait faire un pas de plus en avant. Elle finit par entrer, le coeur serré, se demandant où pouvait bien se trouver l'accueil. Il ne fallait pas qu'elle panique, d'où lui venait cette angoisse soudaine ? Elle reprit un air posé, mais le doute l'envahissait de plus en plus : et si elle s'était payé ce voyage pour rien ? Après tout, elle ne savait pas grand chose de cette école ! S'ils ne voulaient pas d'elle, si elle n'avait pas sa place ici ?

*Je l'ai choisi presque intuitivement... Je n'ai pas réfléchi de manière tellement logique... Je m'en veux... Je n'aurais pas dû venir...*

Du coup, elle restée plantée là, dans ce hall, à regarder autour d'elle, perdant de plus en plus son calme qu'elle s'efforçait de laisser paraître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Firrelet
PNJ - Heartien - Niveau 4
avatar

Nombre de messages : 10
Réputation : 4
Points : 21
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Dim 22 Mar - 17:22

Océane descendait les escaliers de l’établissement. Elle avait le pas léger et un sourire qui alla jusqu’à ses oreilles. Elle avait mal vécu l’égocentrisme du professeur de control de soi. Mais, elle avait sorti assez tôt de la salle de professeur pour entendre la discutions entre le directeur et le professeur. Le professeur s’est fait sermonné d’une façon assez poli mais efficace. Elle chercha dans sa tête les vannes les plus dingues et débiles pour pouvoir se venger de son comportement envers elle. Il y a une justice dans ce monde. Elle espérait que cela calmera les ardeurs du professeur. Il n’est pas digne de se conduire de cette façon en réunion. D’ailleurs, il est plus qu’étrange que son caractère ne correspond pas à la branche qu’il enseigne.

Elle continuait à méditer et à évader son esprit quand elle vit une petite fille perdu dans le hall. Océane est d’abord intriguée. Cette fille est beaucoup plus jeune que la moyenne des élèves de l’école. C’est étrange de la voir ici. Elle savait que les décisions du directeur sont murement réfléchies. Il y a donc une très très bonne raison qu’elle vienne dans cet établissement. Elle l’analysa de loin. Elle ne semblait pas méchante. Elle avait l’air d’une fille banal avec un regard doux et simple. Alors, avait-elle un pouvoir destructeur ? Peut-être qu’elle réfléchissait trop. Les voies du directeur sont impénétrables. Elle essaya alors de se rappeler la dernière fois que le directeur à fait une erreur de jugement. La réponse ne vient pas. Voyons voir cette fille qui m’intrigue au plus haut point.

Le problème de recruter des personnes extrêmement jeune est qu’il faut créer de bons rapports avec les parents et il n’est souvent pas aisé de leur expliquer la situation. Généralement, la situation est cachée lorsque le cas est extrême. Le directeur expliquera les directives en tant voulu.

Un détail qui interpella la femme est qu’une fille si jeune a pu venir ici toute seule. Ce simple détail indique qu’elle fait preuve d’intelligence et qu’elle est déjà mature pour son âge. C’est si rare que cela se produise. Mais, ce n’est pas une raison pour la contempler du haut de l’escalier. Il faut se montrer polie et la saluer. C’est maintenant de son but de l’accueillir et donner les premières impressions de l’établissement. Mais si la petite fille est très jeune, elle considérait que le choix des mots pour qu’elle se sente à l’aise est essentiel. Elle descendit calmement les marches. La fille avait l’air si fragile. Espérons qu’elle ne se fasse pas manger par les plus vieux élèves ou qu’elle ne développe pas un complexe d’infériorité.

Elle finit de descendre les marches. Elle commença par un signe de main simplet en guise d’invitation. Il est hors de question de se montrer formel alors elle se dit qu’elle la tutoierait :

« Salut et bienvenue dans notre école. Dis-moi comment t’appelles-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcanda O'Faolain
Élève Delta - Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Réputation : 4
Points : 32
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Dim 22 Mar - 21:31

La logique voudrait qu'une fille observant tout ce qui est autour d'elle - et qui en plus a le nez en l'air - remarque tout de suite la présence d'une nouvelle personne, aussi éloignée soit elle dans cette pièce. Mais Sama était en train de cultiver son malaise en se fixant sur la modernité de ce lieu et son regret d'être venue jusqu'ici ; aussi mit-elle un moment à vraiment se rendre compte qu'il y avait une jeune femme qui se dirigeait vers elle. Elle soupira, à la fois stressée et soulagée. Stressée car le moment qu'elle attendait était venu, soulagée... pour cette raison aussi. L'estomac noué, elle se demanda pourquoi elle n'avait pas atteint l'accueil plus tôt, plutôt que de faire déplacer quelqu'un. Etait-ce la responsable de l'accueil ? En tout cas, elle se montra gentille.

"Bonjour Madame. Merci. Je m'appelle Samarcanda. Est-ce que vous êtes du personnel de l'établissement ?"

Elle se demanda si elle devait tout de suite annoncer la raison de sa venue. D'un côté, c'était évident, de l'autre... pas tellement. Après tout, elle avait bien remarqué que ce n'était pas une élève, sinon elle ne lui aurait pas souhaité la bienvenue. Mais comment avouer qu'elle n'avait pas pris la peine de se renseigner davantage avant de foncer dans le tas, s'accrochant à ce qui semblait de plus en plus un rêve insensé ? Elle soupira intérieurement, avant de sourire, un peu gênée. Maintenant. Il fallait qu'elle lui dise. Courage. Elle se lança :

"J'ai entendu parler de cette école. A vrai dire, je n'en sais pas trop. Justement, je voulais prendre des renseignements, j'espère convenir au style d'élèves qu'elle recherche."

*Voilà comment passer pour une gamine immature : bon tu t'es lancée sans trop comprendre, tu assumes !*

Elle ne put retenir ni sa main qui venait au niveau de sa bouche, ni ses dents qui creusaient de plus en plus l'écart entre le bout de l'ongle et le bout du doigt. Elle avait une sérieuse envie de souffler dans sa flûte pour empêcher ses larmes de couler et plus elle imaginait le moment où elle pourrait enfin laisser échapper toute sa gêne et tout son malaise dans son instrument, plus elle avait hâte que cette conversation finisse. Mais elle savait qu'elle n'était pas au bout de ses peines, car dans n'importe quel établissement, que ce soit son collège miteux ou les bureaux rangés du lieu de travail de sa mère, quand on voulait une information, il fallait avoir au moins deux heures à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Firrelet
PNJ - Heartien - Niveau 4
avatar

Nombre de messages : 10
Réputation : 4
Points : 21
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Lun 23 Mar - 23:43

« Nullement, je travaille ici certes mais j’ai un poste plus important. Je fais partie de coprs enseignant. Je suis gentille et toujours à la disposition des élèves. »

Obtenir des informations ? Océane avait du mal à croire. Elle ne connaissait ni le téléphone ni internet. Ce serait incroyable. Elle ne comprenait pas que quelqu’un dépense autant d’argent dans un voyage pour quelques brochures. Comment une si petite fille pouvait connaître l’existence de cette école. Était-elle de famille de riche pour oser venir ici ? Savait-elle qu’elle genre d’école serait-ce ici ? Elle vient peut-être de New Atlantis tout simplement et elle serait attirée par les lumières bleutées de l’établissement. Maintenant, qu’elle avait noué le contact avec la petite fille, il n’est point question de la laisser trainer dans le couloir. Elle commença à s’agenouyait au niveau de la jeune fille. Elle fit un sourire innocent. Serait-ce un amour maternel inconscient qu’il se crée avec cette jeune fille pour Océane. Surement, car elle voulait en prendre soin jusqu’à ce que le directeur l’informe de la situation. Mais, pourquoi ne pas commencer à la questionner déjà maintenant.

« Allez, en attendant le directeur qui va t’informer de toutes les démarches administratives. Je te propose un chocolat chaud à la cafétéria si tu le désires. Mais, dit moi. Tu viens d’où ??? Comment as-tu eu l’existence de cette école ? Tu viens vraiment que pour des brochures ?? et toute seule. »

Oups, c’est peut-être un peu trop de questions. Espérons que la jeune fille ne se sente pas agresser par cette multitude de questions suivis par les uns après les autres. C’était un peu la gaffe qu’elle voulait éviter. Mais, trop de question trotte dans sa tête. Elle avait déjà pu voir une myriade de choses étonnantes dans sa vie. Mais, à elle seule, la petite fille était un mystère. Il faudrait peut-être se rattraper alors un petit mot gentil pour arrêter l’interrompre la série de questions. Alors Océane dit :

« Euh, Sacmarianda, samromdada,… »

Mince, elle avait oublié son nom. Il faut dire que ce n’est pas un nom courant. Elle ne l’avait jamais entendu auparavant. Elle se dit qu’elle vient de faire sa deuxième gaffe de la journée. Elle n’est pas faite pour accueillir les personnes. Elle n’a non plus pas l’habitude de parler à des gosses non plus. Elle devenait rouge. Puis, dans un éclair de génie, elle retrouva le nom. Ouf, elle se dit qu’elle ne perdrait pas toute sa crédibilité.

« Non, je dit des bêtises, c’est Samarcanda. Désolé, mais j’ai jamais entendu ce nom-là. C’est différent. Mais, j’aime ce qui est différent. Je trouve cela plus joli car cela nous identifie d’avantage. Tu peux remercier tes parents. Allez, viens avec moi prendre ce chocolat, et sur le trajet, tu me diras plus sur ta personne. Sache que c’est au directeur de choisir ce qu’on fera de toi. Mais, ce n’est pas dans nos habitudes de chasser quelqu’un qui est motivé à rester. Néanmoins, tu seras la plus jeune. Je ne sais pas comment on va faire pour ta scolarité normale. Je me proposerais volontaire de rester t’enseigner les mathématiques, le français basique, etc, si tu restes. Car tu as surement compris, normalement, c’est pas ce genre de matière qu’on étudie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcanda O'Faolain
Élève Delta - Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Réputation : 4
Points : 32
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Mar 24 Mar - 10:55

*Du corps enseignant ?*

Un peu surprise, Samarcanda ne s'attendait pas à ce qu'une personne aussi jeune puisse être professeur, mais elle ne devait pas juger sur les apparences, après tout, n'était-ce pas ce pourquoi elle s'était toujours battue ? Elle ne fit donc aucun commentaire et attendrait de voir ce qu'elle vaudrait en matière d'enseignement... Oups ! Elle se voyait déjà élève, alors qu'elle ne savait même pas si elle serait acceptée ! Après tout, elle venait seulement pour des informations... Alors que son malaise et sa gêne semblaient s'être aggravées au maximum, elle repensa à son voyage en bateau qui avait malgré tout été très agréable. Là, elle trouva enfin une raison à son déplacement et à sa dépense d'argent. Oui ! En fait elle avait vraiment profité de ces quelques jours. Elle retrouva sa paix intérieure, et apparemment aucune catastrophe ne s'était produite.

*Ouf !* pensa-t-elle en retenant un soupir de soulagement.

Pendant ce temps, la professeure s'était agenouillée pour arriver à sa taille. Tout ce qu'espérait l'adolescente, c'était que la jeune femme ne s'approche pas assez d'elle pour ressentir un froid anormal. Pendant qu'elle était à son niveau, elle lui parla. Evidemment, elle devait vouloir savoir plusieurs choses sur elle. Elle lui posait beaucoup de questions, mais elle était gentille. En fait, c'était juste qu'elle parlait beaucoup, comme Sama put s'en rendre compte par la suite. D'ailleurs, elle essaya d'organiser dans sa tête toutes les réponses qu'elle devait donner. Parler de son lieu de résidence, de la façon dont elle avait trouvé l'école, confirmer la raison de sa venue, rectifier son nom... Puis... puis "c'est pas ce genre de matière qu'on étudie"... Ah ? Mais quelle était cette école alors ?


*Je le savais ! J'aurai dû mieux me renseigner !*

Non, en fait même si ce n'était pas des matières classique, ça pouvait être intéressant et Samarcanda n'était jamais contre de nouvelles expériences. De toute façon, sa visite était l'occasion de se renseigner, justement. Dans tous les cas, elle se persuadait qu'elle n'était pas venue pour rien, le voyage avait été sympathique. Bon, maintenant c'était le moment de répondre à tout ça, tout en marchant, apparemment.

"Merci pour le chocolat chaud, c'est gentil. Alors... je viens de New York..."

*Je dis ça avec mes cheveux roux et mes tâches de rousseur....*

"...enfin ça ne se voit peut-être pas, mais ça doit s'entendre ! Oui je viens d'assez loin - j'ai passé plusieurs jours en bateau - mais j'ai cru comprendre que vos élèves viennent de partout. Toute seule parce que je ne pouvais pas payer pour plusieurs." elle fit une pause, il restait encore des sujets sur lesquels parler, elle qui aimait économiser sa salive ! "Mon prénom n'est pas tellement original, c'est le nom d'une ville en Ouzbékistan, je serais née un an plus tôt, je me serais appelée Orane. Pour l'école, j'ai vu un livret à mon collège qui référençait les écoles pour surdoués... Il y avait une photo, le lieu avait l'air sympa... Mais vous dites que ce ne sont pas des matières que j'ai suivies jusque là qui sont enseignées ? De toute façon je vais me renseigner et s'il y a une chance que je rejoigne cet établissement un jour - même si je suis trop jeune pour l'instant - je travaillerai pour me perfectionner et être acceptée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Firrelet
PNJ - Heartien - Niveau 4
avatar

Nombre de messages : 10
Réputation : 4
Points : 21
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Mer 25 Mar - 20:37

*Une pub dans une autre école. Je crois que beaucoup de gens sans pouvoirs vont venir ici pour une scolarité normale*

Cette affaire de gens un peu spéciale était tabou est difficilement accepté pas la société. Il n’est pas rare que les professeurs doivent négocier avec les pays pour calmer le conflit. Il semblerait que leur couverture soit devenue un ennemi. Si les personnes commencent à se présenter sans singularité vis-à-vis de la société, il faudra les ramener à la porte immédiatement. C’est surement le cas de cette fille. Elle semble apparemment normale, sauf peut-être une plus grande maturité pour être venue à son âge. La Dheart a pourtant son univers sur internet, un mail aurait été plus simple. C’est triste de raccompagner la jeune fille à l’entrée et dire qu’elle n’ait pas la calcification génétique qui permet de garder dans cette école. Elle devait rester naturelle et attira la jeune fille à la cafétéria

- New York, c’est drôlement loin d’ici. Tu n’aurais jamais du faire ce voyage pour de simple informations. C’est trop chère payé pour de simples bout de papier. Mais, la Dheart est très riche et le voyage sera doute remboursé pour toi.

Océane commença à préparer deux chocolats chauds comme elle avait promis. Dans une grande tasse avec un symbole de Mickey, elle offre le chocolat à la jeune fille. Elle prit soin d’avertir sa nouvelle amie que le chocolat était très chaud. Le chocolat avait une couleur appétissant mais fumait. Océane ajouta que la machine qui chauffe le lait est un petit peu trop puissant. Elle remarqua que le chocolat chaud se refroidissait progressivement lorsque son invité touche la tasse. Très rapidement, le chocolat ne fumait plus autant que le sien. Est-ce le résultat du hasard ????Elle tendit une main et l’approcha du front de la fille qui semble de plus en plus gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcanda O'Faolain
Élève Delta - Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Réputation : 4
Points : 32
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Mer 25 Mar - 21:15

Tout en marchant, Sama entendait ce qu'elle pensait qu'on allait lui faire remarquer et qui la mettrait peut-être un peu mal-à-l'aise. Oui, elle savait qu'elle n'aurait jamais dû faire ce voyage juste pour ça, mais même si elle aurait pu se débrouiller pour téléphoner ou avoir un accès à internet, elle avait tout de suite éliminé ces possibilités... Elle devait vraiment avoir envie de prendre l'air, ce devait être la seule explication. Ou sinon elle était complètement inconsciente et ne mesurait ni ses actes, ni la valeur de l'argent, donc elle n'était pas ce qu'elle avait toujours pensé être. C'était totalement impossible et illogique. Quand la jeune femme évoqua l'idée de la rembourser, la gamine s'empressa de refuser :

"Oh non non non ! J'ai fait ça en mon âme et conscience et ce n'est sans doute pas à vous de rattraper ce que vous pensez être une erreur !"

Néanmoins, elle avait la désagréable impression qu'on voulait la renvoyer chez elle. Si elle entendait comme un sous-entendu "T'es gentille, t'es brave, maintenant rentre chez toi ma petite !" c'était parce que d'un côté, elle sentait que c'était la meilleure chose à faire. Elle n'en dit rien et saisit la tasse de chocolat chaud qu'on lui tendait. Ses mains gelées ne se réchauffèrent pas au contact de la tasse brûlante mais même si Samarcanda manqua de faire tomber la tasse, elle tint bon et supporta quelques secondes la faible douleur de la céramique trop chaude car ce délais dépassé, elle ne sentit plus rien d'autre que la fraîcheur habituelle.

*Le chocolat ne fume plus... Ca craint, à ce rythme là il va geler et elle va se douter qu'il y a un truc bizarre...*

Mais au moment même où elle émettait cette pensée, la main de l'enseignante vint se poser sur son front. Paniquée, la rouquine ne savait pas quoi faire. Oui, elle était gelée... Vite, une excuse ! Elle commença à angoisser... Non ! Il fallait se calmer ! Si elle paniquait... Ses mains ! Elle regarda ses mains devenir bleues. Sa respiration s'accélérait et son souffle s'intensifiait, créant vent glacé et expulsant des flocons de neige. Elle revoyait dans sa tête les visages effrayés de ses amis à l'époque... Ne sachant que faire, Samarcanda lâcha la tasse et commença à courir vers la sortie. Elle voulait tellement ne pas voir cette même expression sur le visage de cette femme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Firrelet
PNJ - Heartien - Niveau 4
avatar

Nombre de messages : 10
Réputation : 4
Points : 21
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Mer 25 Mar - 22:57

Océane fut surpris par la réaction. Elle était sûre d’avoir affaire à une personne de pouvoirs et ensuite d’une personne normale. Enfin, elle a conclu que cette fille possédait bien des pouvoirs. Il est étrange qu’elle ait trouvé l’école par hasard alors qu’elle correspond au profil des personnes recherchées. Le profil est généralement jeune et incontrôlable aux niveaux des pouvoirs. Elle va pouvoir rester sans soucis à l’école et sans problème. Il faudra juste que l’école s’adapte au niveau des cours de base pour cette nouvelle élève. Ce sera du travail en plus. Mais, dans ce cas, le travail supplémentaire ne doit pas trop la gêner sinon la fille sera totalement déboussolée. Océane regarda enfin la cafétéria et remarqua que la jeune fille avait disparu. Pourquoi planifier son avenir si la personne concernée s’en va. Allez reviens, t’en va pas. Elle inspecta pendant quelque seconde la chaise où elle était assise. Comme son front, il y a du givre sur la chaise et un peu de neige pas terre. Pas besoin d’être devin pour deviner son pouvoir. Elle remarqua que trois chaises était par terre. Elle ne peut pas seulement se refroidir mais disperser ce froid. Bref, c’est une petite blizzarounette que l’on a amené dans cette école. Elle commence par ramasser les chaises. Elle voulait ramasser le chocolat chaud mais cela prendrait trop de temps pour la rattraper. Heureusement que le pouvoir de Océane était la vitesse. Elle atteignait des vitesses phénoménales et surtout sur de courts distances.

Il est temps d’y allez. Elle partit tellement vite qu’on eu l’impression qu’elle disparait. Seules les portes de la cafétéria qui claque indiquent qu’elle est passée en ultra haute vitesse. Elle s’arrêta vers le hall. Océane est un peu comme un dauphin. La force des dauphins permet à ces mammifères de nager jusqu’à 120 km/h en moyenne mais ne nage guère plus que la moitié. La raison est que la viscosité de l’eau change à haute vitesse et cela fait mal à la peau fragile des dauphins. Océane avait le même problème avec l’air. Cela faisait un moment qu’elle avait plus courut et elle avait dépassé sa vitesse de croisière. La conséquence est que sa peau souffre. Mais c’est pas le moment de se lamenter. Elle s’ébouriffa les cheveux par coquetterie et se tient près à voir apparaître la jeune fille. Elle en doit pas attendre longtemps avant de voir la petite fille qui essaye de s’échapper.

« Tu vas où ??? On discutait. »

C’est le tour de la petite fille de se poser des questions. Pour Océane, il ne faut absolument pas terrifier la petite fille. Ce n’est pas son but de courir partout dans l’université. Avant qu’elle essaye de s’enfuir une deuxième fois, elle cria :

« Je suis comme toi et tu as se qu’il faut pour t’inscrire dans cette école. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcanda O'Faolain
Élève Delta - Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Réputation : 4
Points : 32
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Dim 29 Mar - 18:05

Samarcanda courait, elle courait le plus vite possible, se souvenant parfaitement du chemin qu'elle avait emprunté pour rejoindre la cafétéria. Elle pouvait même en fermer à moitié les yeux, comme si la vitesse la forçait à le faire. Pourtant, aussi vite que pouvait courir quelqu'un qui était poursuivi, elle n'en restait pas moins une petite fille en plus trop petite pour son âge. Mais malgré tout, quand elle se stoppa net, quand elle regarda de bas en haut la jeune femme devant elle, elle se demanda quand avait-elle bien pu la dépasser. Son coeur se serra à nouveau, lui qui s'était allégé grâce à la course redevenait maintenant aussi insupportable que quelques minutes auparavant. Elle recommençait à angoisser, mais la professeure ne lui faisait aucun commentaire sur ce qu'elle était devenue, juste sur son impolitesse à partir pendant une conversation.

*Comment ça se fait ? Elle a même pas l'air surprise ! Se pourrait-il que j'hallucine, voyant mon pouvoir se déclencher. Ce truc va me rendre folle !*

Elle ne réussit pas à placer un mot, ce qui profita à la jeune femme qui put en rajouter. Mais ce qu'elle lui disait perturba encore plus la rouquine... Elle ne comprenait pas du tout ce qu'elle voulait dire. "Je suis comme toi", c'était vague... De quoi parlait-elle ? Etant donné la situation, la chose la plus logique serait... Mais non ! C'était impossible ! S'il y avait d'autres gens aussi "anormaux" qu'elle, Samarcanda en aurait entendu parler ! Quant à l'école... pourquoi lui disait-elle maintenant qu'elle pouvait s'inscrire ? Tout ça était lié, mais elle avait du mal à voir comment. Non pas par manque d'intelligence et de logique, mais parce qu'elle n'avait jamais pu imaginer que d'autres puissent faire ce qu'elle faisait. Elle ferma sa bouche qui avait du s'ouvrir de plus en plus, réflexe malheureux quand on est face à quelque chose d'incroyable, puis la réouvrit pour oser demander :

"Qu..quoi ?"

Elle n'aurait pas été aussi solide, les émotions cumulées en si peu de temps se seraient transformées en vertige et évanouissement, mais l'adolescente se contenta de prendre sa tête dans ses mains deux secondes avant de la redresser pour replonger ses yeux violets dans le regard doux de son interlocutrice. Elle espérait vraiment une explication à ce moment là, quelque chose qui la rassure et à la fois lui remette les idées en place, ce qui devait être étroitement lié, car à l'instant, Sama avait l'impression d'avoir été vidée de toute intelligence et de toute logique. Un peu comme une grosse migraine qui l'empêcherait de réfléchir correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Firrelet
PNJ - Heartien - Niveau 4
avatar

Nombre de messages : 10
Réputation : 4
Points : 21
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Dim 29 Mar - 19:25

Océane voyait la fille se sentir mal. C’est beaucoup trop d’émotion d’un coup. Il faut qu’elle réagisse et vite. Elle n’aime pas faire les baby-sitters. Mais le destin voulait lui donner un nouveau défi. Elle pensa que se ne serait pas une mauvaise idée de lui faire passer un bilan médical avant. En effet, certains pouvoirs sont très mal régulés par le corps et cela peut provoquer des dommages importants. Mais, la plupart du temps le corps s’adapte très vite. Ce qui constitue un mystère. Ce n’est pas quelque chose qui peut être négligé.

Samarcanda regardait la femme et est visiblement pas à l’aise. Elle faisait Océane. Soudain, un vent frais lui crassait la joue et deux mains sont venues se poser sur les épaules de la jeune fille. Samarcanda regarda au dessus de son épaule et vit le visage du professeur qui lui adressa un sourire amical. Samarcanda regarda droit devant soit et confirma que Océane s’était déplacé. Océane n’aime pas se montrer en spectacle et utiliser ses pouvoirs. Mais, il semblerait que pour convaincre la petite fille se soit devenue la seule solution. Océane redoute que la fille prenne peur et s’enfuit en courant. Si c’est devenu le choix de Samarcanda, elle ne courrait pas pou la rattraper. Même si cela est frustrant, tout le monde mérite de faire son propre choix. Même si le choix est mauvais, on ne peut forcer une personne de prendre la voie que l’on veut même si on est jeune.

Océane commença à parler à Samarcanda

- Non, tu n’as jamais été seule et d’autre que toi rencontre les mêmes problèmes. On ne va te faire devenir comme les autres enfants normaux. On va juste te faire apprendre à te connaître. Se trouver dans notre situation implique d’avoir des responsabilités. On a un devoir et c’est ce devoir qu’on va essayer de t’enseigner.

Maintenant, Océane lâcha les épaule de Samarcanda. Devant elle, se dresse les portes vers la sortie et derrière Océane. Océane confronte à Samarcanda de le confronter à son propre choix. C’est vraiment beaucoup de responsabilité. Comment peut-on faire confiance à une femme qui elle vient de rencontrer il y a 2 minutes. Si, le choix serait de rester, Océane ne lui fera la proposition de commencer sa vie sur l’île par la visite médicale. L’état de santé et le froid extrême de Océane l’inquiète un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcanda O'Faolain
Élève Delta - Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Réputation : 4
Points : 32
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Dim 29 Mar - 20:11

Normalement, quiconque voyant la personne devant elle disparaître ne comprendrait plus rien, mais là, Samarcanda était dans un tel état d'incompréhension que sans doute elle ne pouvait pas être plus perdue. Alors quand elle tourna la tête plusieurs fois pour se rendre compte de ce qu'il s'était passé, elle put saisir quelque chose. En admettant que tout était possible, cette femme pouvait soit se matérialiser n'importe où, soit aller trop vite pour que des sens humains perçoive le déplacement. Mais évidemment, tout ceci était vraiment, vraiment... bizarre ! En même temps, avant de faire ce qu'elle faisait, Samarcanda ne se serait jamais doutée que c'était possible. Mais s'il existait deux pouvoirs différents, ça voulait dire qu'il y en avait sans doute d'autres.

*Et le fait que juste après que ça se soit passé elle m'ait dit que je serais acceptée veut dire que...*

Mais en se concentrant sur ce qu'on lui disait, la jeune fille put entendre ce qu'elle s'apprêtait à conclure. Elle avait l'impression d'être dans un délire total. Elle savait qu'elle ne connaissait pas tout sur tout, elle en était même loin - et c'était ça qui était intéressant - mais découvrir que ce genre d'école existait, ainsi que ce genre de personnes, c'était très excitant. A force d'avoir enchaîné émotions et découvertes, elle en avait presque oublié la raison de sa venue. A ce moment là, elle se souvint. D'ailleurs, c'était très amusant de voir que rien ne se passait comme prévu. En suivant le regard de celle qui allait sans doute être l'une de ses profs qui se posait sur la porte, la rouquine comprit très vite qu'elle lui offrait la possibilité de partir si elle le désirait.

"Ca me va. Comment on s'inscrit ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane Firrelet
PNJ - Heartien - Niveau 4
avatar

Nombre de messages : 10
Réputation : 4
Points : 21
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Dim 29 Mar - 20:52

- Chouette, j’avais peur que tu t’enfuis en courant après mon cinéma. Il suffit de t’inscrire sur le formulaire et il faut également comme tu es mineure une signature des parents. On peut aussi les téléphoner et enregistrer un accord verbal. Normalement, ils doivent être au courant de ta particularité alors tout devrait bien y aller. Après, je te conseille d’aller faire un tour à l’infirmerie car tu sembles un tout petit patraque. Si tu crois que tout va bien, si tu n’as pas d’effets secondaires de ton pouvoir il n’est pas nécessaire d’y aller.

Ouf, enfin le rôle d’Océane prit fin. Si Dragonheart voyait comme elle s’est démené pour la convaincre, il pourrait être fier. Elle donna le formulaire à Sama. Elle se baladerait tout le temps avec un formulaire sur elle ? Non, elle est partie et est revenue tellement vite que Sama n’eut pu voir la différence. Seul un fort vent dans le hall donne un indice.

Elle précisa que le téléphone se trouve dans le bureau des professeurs et qu’il faut y aller pour enregistrer un accord verbal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samarcanda O'Faolain
Élève Delta - Niveau 1
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Réputation : 4
Points : 32
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   Ven 10 Avr - 15:08

Samarcanda écouta tout ce que lui disait la jeune femme. C'était comme si elle était déjà élève ici, il ne manquait plus que quelques détails à régler ! C'était étrange de se dire qu'après tout ce qu'elle avait imaginé puis tout ce qu'elle avait ressenti, ce serait aussi facile de venir ici. Evidemment, il fallait l'accord des parents, de toute façon la rouquine savait bien qu'elle aurait à retourner chez elle, mais de la façon dont le présentait cette professeure, elle n'y était même pas obligée vu que seul un appel pouvait suffire. Elle réfléchit et se dit que ce serait la meilleure solution pour débarrasser sa mère d'elle au plus vite, mais peut-être que ça produirait l'effet inverse, peut-être qu'elle serait vexée de ne pas avoir pu lui dire au revoir pour un bout de temps en vrai. Elle pensa finalement à la version pratique des choses et se dit que de toute façon pour le voyage elle n'avait plus qu'un seul billet, or il en faudrait deux pour aller jusqu'à New-York et revenir ici. Le choix était donc fait. Elle répondit donc :

"Je pense qu'on va appeler ma mère."

Puis, voyant le formulaire, elle le saisit et se demanda si tous les employés avaient toujours des formulaires d'inscription avec eux. Ils avaient tant que ça besoin d'élèves ? En se rappelant ce dont était capable la jeune femme, elle sourit, se disant qu'elle avait peut-être juste couru trop vite pour aller le chercher. Mais elle ne se posa pas plus de questions et se mit à lire les différents champs à remplir. Rien de bien sorcier, rien de bien original non plus, après tout, ça restait une école. Alors qu'elle parcourait le document des yeux, elle faisait un petit bruit bouche fermée "hmm hmm", à chaque demande d'information différente. Elle n'aurait aucun mal à le compléter. Elle demanda à celle qui l'avait accueillie :

"Vous voulez m'accompagner ou vous m'expliquez ? Parce que je crois que je vais me perdre si vous ne me dites pas comment aller à la salle des professeurs... Et puis à l'infirmerie..."

*Je ne pense pas que j'aie un problème, mais on sait jamais, après tout, c'est elle l'experte et je n'y connais rien à ce pouvoir.*

En effet, il la surprenait un peu plus chaque jour et il n'était pas exclu qu'elle puisse avoir eu de quelconques effets secondaires sans qu'elle s'en soit rendue compte. Evidemment, c'était un phénomène trop peu connu pour qu'elle ait pu se renseigner et elle avait du expérimenter sans grande connaissance. Si la personne chargée de l'infirmerie avait déjà vu des personnes possédant ce genre de particularités, elle devait déjà être plus calée en la matière et pourrait la rassurer sur sa santé. Tout ce qu'espérait Sama, c'était que toute cette neige ne la détruise pas de l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alors c'est là... Waaa...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors c'est là... Waaa...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai vu de la lumière alors je suis entré... [Osmauz']
» [RESOLU] Tf3D affiche un mail non lu alors que la boîte est vide
» Nouveautés Chouett'alors!
» ALORS HEUREUSE de Jennifer Weiner
» Ben merde alors !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Dragonheart University~ :: Dragonheart Universe - Campus :: Dragonheart University :: Rez-De-Chaussée :: Hall d'Entrée-
Sauter vers: